DÉCLARATION COMMUNE - COMMON DECLARATION

DÉCLARATION COMMUNE
POUR LE SALAIRE MINIMUM À 15 $ L’HEURE
Depuis 2012, la hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure est devenue un enjeu majeur à travers l’Amérique du Nord. Au Canada, l’Alberta et la Colombie-Britannique ont déjà annoncé une hausse du salaire minimum à 15 $ l’heure. Au Québec, malgré un fort mouvement porté par les organisations syndicales, communautaires, étudiantes et politiques, le salaire minimum n'est que de 12 $ l’heure depuis le 1er mai 2018. Pourtant, des recherches comme celles de l’IRIS confirment qu’un salaire de 15 $/h est le minimum pour sortir de la pauvreté et permettre à une personne de vivre une vie décente au Québec. Les conditions de travail des travailleurs et des travailleuses les plus précaires doivent être améliorées dans leur ensemble. L'augmentation du salaire minimum à 15$ l'heure est un premier pas essentiel pour avancer sur cette voie.
CONSIDÉRANT CETTE SITUATION, NOUS REVENDIQUONS LE SALAIRE MINIMUM À 15 $ L’HEURE ET APPUYONS LES PRINCIPES SUIVANTS :
      Étant donné que pour la très grande majorité de la population, le salaire est la première source de revenus et que 21% de la population salariée au Québec est payée à un salaire inférieur à 15$/h, nous considérons la hausse du salaire minimum à 15 dollars comme étant une voie incontournable afin de lutter contre la pauvreté. 

      Le salaire minimum, bien qu’il soit indispensable, n’est pas le seul et unique moyen de lutter contre la pauvreté. C’est pourquoi nous n’accepterons pas que cette hausse soit faite au détriment des services publics et des programmes sociaux.

      Dans notre société québécoise, les organismes communautaires assument un rôle significatif, fournissant des services variés et comblant des lacunes des institutions gouvernementales. Afin qu’ils puissent poursuivre leurs mandats sociaux et offrir à leurs employé-e-s un salaire décent au-dessus de 15 dollars l’heure, nous croyons que la hausse du financement pour ces organismes est requise, et ce, dans le plein respect de leur autonomie.

      La précarité et la pauvreté sont une réalité pour plusieurs. Toutefois, certaines portions de la population sont particulièrement touchées par les bas salaires, telles que les femmes, les personnes racisées, les personnes issues de l’immigration récente, les personnes migrantes temporaires, les personnes handicapées et les personnes autochtones. Face à ce constat, la hausse du salaire minimum contribuerait à améliorer les conditions de vie de ces personnes. C’est pourquoi, d’une même voix, nous revendiquons un salaire minimum décent et dénonçons tous types de marginalisation et d’exclusion sociale. 

En signant cette déclaration, les différentes organisations appuient officiellement la revendication d’un salaire minimum à 15 dollars l’heure.


COMMON DECLARATION
FOR THE $15 PER HOUR MINIMUM WAGE
Since 2012, campaigns to increase the minimum wage to $15 per hour has become a major issue across North America. In Canada, Alberta and British Columbia have already announced an increase in the minimum wage to $15 per hour. In Quebec, despite a strong movement organized by unions, community organizations, student groups and political groups, the minimum wage has only reached $12 per hour since May 1, 2018. However, research, such as that of the IRIS, confirms that a wage of $15 per hour is the minimum necessary to get out of poverty and allow a person to live a decent life in Quebec. The entire working conditions of precarious workers should be improved. Increasing the minimum wage to $15 per hour is an essential first step in this direction.
CONSIDERING THIS SITUATION, WE DEMAND $15 PER HOUR MINIMUM WAGE AND SUPPORT THE FOLLOWING PRINCIPLES:
      Given that for the vast majority of the population, wages are the main source of income and 21% of wage earners in Quebec are paid less than $15/hr, we consider the increase in the minimum wage to $15 an essential way to reduce poverty. 

      The minimum wage, even though it is indispensable, is not the only way to fight against poverty. Therefore, when this increase is adopted, it should not result in a reduction of public services and social programs.

      In our society of Quebec, community organizations play a significant role, providing a large variety of services and filling in the gaps of government organizations. We believe that the increased funding for these organizations is required, with a full respect for their autonomy, in order for them to be able to pursue their social mandates and provide their employees a living wage above $15 per hour.

      Precarity and the poverty are a reality for an important number of people. However, some segments of the population are particularly affected by low wages, such as women, racialized people, recent immigrants, temporary migrants, people with disabilities, and Aboriginal people. Given this fact, raising the minimum wage would help improve the living conditions of these people significantly. That is why, with the same voice, we claim a decent minimum wage and denounce all types of marginalization and social exclusion. 

By signing this declaration, the various organizations support officially the claim for a minimum wage of $15 per hour.

GROUPES SIGNATAIRES - SIGNATORY GROUPS


  1. 15 plus
  2. Action PLus de Sherbrooke
  3. Afrique au Féminin
  4. Alliance des professeures et professeurs de Montréal
  5. Alternative socialiste
  6. Alternatives
  7. AmiEs de la Terre de l'Estrie
  8. Arrimage Estrie
  9. Association coopérative d'économie familiale (ACEF) de l'Est de Montréal
  10. Association coopérative d'économie familiale (ACEF) du Sud-Ouest de Montréal
  11. Association coopérative d'économie familiale (ACEF) Estrie
  12. Association des locataires de Sherbrooke
  13. Association des travailleurs/-euses temporaires des agences de placement
  14. Association of McGill University Support Employees
  15. Association pour la Défense des Droits du Personnel Domestique
  16. Association pour la défense des droits sociaux du Montréal métropolitain
  17. Association pour une solidarité syndicale étudiante
  18. Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Sherbrooke
  19. Au bas de l'échelle
  20. Auberge du coeur Le Transit
  21. Cafétéria communautaire MultiCaf
  22. Campagne 5-10-15
  23. Carrefour d'aide aux non-syndiqué-es
  24. Carrefour d'aide aux nouveaux arrivants
  25. Carrefour de solidarité internationale de Sherbrooke
  26. Centrale des syndicats démocratiques
  27. Centrale des syndicats du Québec
  28. Centre communautaire des femmes Sud-Asiatique
  29. Centre communautaire Essalam
  30. Centre d'aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) Agression Estrie
  31. Centre de Femmes de la Vallée de la Matapédia
  32. Centre de femmes l'Essentielle
  33. Centre des Femmes de Forestville
  34. Centre des femmes de la MRC du Granit
  35. Centre des femmes de Longueuil
  36. Centre des femmes de Saint-Laurent
  37. Centre des femmes de Verdun
  38. Centre des femmes d'ici et d'ailleurs
  39. Centre des femmes du Haut-Saint-François La Passerellle
  40. Centre des travailleurs et travailleuses immigrants
  41. Centre d'intégration au marché de l'emploi
  42. Centre d'Orientaiton et de Formation pour Femmes en Recherche d'Eemploi
  43. Centre International de documentation et d'information Haïtienne, Caribéenne et Afro-Canadienne
  44. Centre justice et foi
  45. Centre ressources pour femmes de Beauport
  46. Centr'Elles, comité d'action des femmes d'Avignon
  47. Chantier de l'économie sociale
  48. Coalition montréalaise pour la rémunération des stages
  49. Collectif des femmes immigrantes du Québec
  50. Collectif pour le libre choix
  51. Collectif pour un Québec sans pauvreté
  52. Comité chômage de l'Est de Montréal
  53. Comité chômage de Montréal
  54. Comité d'action de Parc-Extension
  55. Comité de base pour l'action et l'information sur le logement social d'Hochelaga-Maisonneuve
  56. Comité des travailleurs et travailleuses accidentés de l'Estrie
  57. Comité logement de Montréal-Nord
  58. Comité logement Rimouski-Neigette
  59. Comité logement Rosemont
  60. Comité logement Trois-Rivières
  61. Comité populaire Saint-Jean-Baptiste
  62. Communication pour l'Ouverture et le Rapprochement interculturel
  63. ConcertAction femmes Estrie
  64. Confédération des syndicats nationaux
  65. Conseil Central Montréal Métropolitain-CSN
  66. Conseil national des chômeurs et chômeuses
  67. Conseil régional FTQ Montréal métropolitain
  68. Conseil sectoriel 10B de l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics
  69. Côte-des-Neiges ensemble pour 15$
  70. Diversité artistique Montréal
  71. Droits Travailleuses Travailleurs Migrants
  72. Entraide logement Hochelaga-Maisonneuve
  73. Escale de l'Estrie
  74. Étudiant-e-s socialistes de l'UQAM
  75. Fédération autonome de l'enseignement
  76. Fédération de la santé et des services sociaux-CSN
  77. Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec
  78. Fédération des femmes du Québec
  79. Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec
  80. Fédération du commerce-CSN
  81. Fédération étudiante collégiale du Québec
  82. Fédération étudiante de l'Université de Sherbrooke
  83. Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec
  84. Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec-CSN
  85. Femmes du monde à Côte-des-Neiges
  86. Front d'action populaire en réaménagement urbain
  87. Illusion Emploi de l'Estrie
  88. Infologis de l'Est de l'Île de Montréal
  89. Journal de rue de l'Estrie
  90. Journal Entrée Libre
  91. La Chaudronnée de L'Estrie
  92. La Collective des femmes de Nicolet et région
  93. Ligue des droits et libertés
  94. Loge m'entraide
  95. LogisAction Notre-Dame-de-Grâce
  96. L'R des centres de femmes du Québec
  97. Maison de Montigny
  98. Maison des femmes des Bois-Francs
  99. Moisson Estrie
  100. Montréal-Nord Républik
  101. Mouvement Action-Chômage de Montréal
  102. Mouvement Action-Chômage Lac-St-Jean
  103. Mouvement d'éducation populaire autonome de Lanaudière
  104. Mouvement d'éducation population et d'action communautaire du Québec
  105. Mouvement des Chômeurs et Chômeuses de l'Estrie
  106. PINAY (Organisation des femmes philippines du Québec)
  107. Projet Genèse
  108. Promotion des Estriennes pour initier une nouvelle équité sociale
  109. Québec solidaire
  110. Regroupement contre l'appauvrissement Rimouski-Neigette
  111. Regroupement d'éducation populaire de l'Abitibi-Témiscamingue
  112. Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec
  113. Regroupement des organismes communautaires de l'Estrie
  114. Regroupement intersectoriel des organismes communautaires de Montréal
  115. Réseau d'aide aux travailleuses et travailleurs migrants agricoles du Québec
  116. Réseau d'appui aux familles monoparentales et recomposées de l'Estrie
  117. Réseau québécois d'action pour la santé des femmes
  118. Service d'orientation et de recherche d'emploi pour l'intégration des femmes au travail
  119. Services d'Intégration au Marché du travail par Objectifs
  120. Solidarité populaire Estrie
  121. Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec
  122. Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec
  123. Syndicat des chargées et chargés de cours de l'UQAM
  124. Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB-Québec)
  125. Table d'action contre l'appauvrissement de l'Estrie
  126. Table ronde des organismes volontaires d'éducation populaire (OVEP) de l'Estrie
  127. Union des travailleuses et travailleurs accidentés ou malades
  128. Union étudiante du Québec

Pour signer la déclaration - To sign the declaration

POUR SIGNER LA DÉCLARATION - TO SIGN THE DECLARATION

Pour signer la Déclaration, veuillez envoyer les informations suivantes de votre organisation ou groupe par courriel à :

To sign the Declaration, please send the following information of your organization or group by email to:

declaration15qc@gmail.com

     1)     Nom complet de votre groupe / Complet name of your group
     2)     Sigle de votre groupe, s’il y en a / Acronym of your group, if there is
     3)     Adresse courriel / Email address
     4)     Numéro de téléphone / Telephone number